La Banque Mondiale double son apport financier au Maroc

18 février 2010

La Banque Mondiale a annoncé mardi dernier à Rabat que son apport au Maroc va passer de 300 à 600 millions de dollars par an dès 2010.

Ce financement s'inscrit dans le Cadre de partenariat stratégique (CPS), qui, explique la vice-présidente de la BM Moyen-Orient et Afrique du Nord, Shamshad Akhtar, «assure la continuité de l’appui au Maroc mais ouvre aussi de nouvelles opportunités d’intervention pour la banque».

Il s'agit entre autres d'opportunités dans le domaine des infrastructures, particulièrement les énergies renouvelables.

Le Maroc est en effet un des pays leaders dans le domaine de l'énergie solaire. Un engagement salué par la secrétaire d'Etat française au Commerce extérieur, Anne-Marie Idrac, en visite dans le Royaume le 16 février dernier.

«Le plan solaire Maroc est un plan que nous mettons en relation avec la priorité solaire que la République française veut instaurer pour l'Union pour la Méditerranée», elle a affirmé dans un entretien publié par le quotidien L'Economiste.


Catégories: Energie

Agence internet - Liquid Light