La BM et BID lèvent un milliard de dollars de fonds pour les infrastructures de la région MENA

12 octobre 2010

La Banque Mondiale a fait l'annonce ce week end d'une nouvelle initiative pour remédier au déficit en infrastructures dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord (MENA).

En marge de la réunion annuelle de la BM et du Fonds monétaire international à Washington, l'institution a déclaré son intention de lever jusqu'à un milliard de dollars de fonds, en collaboration avec la Banque Islamique de développement (BID).

«Cette initiative régionale va permettre de nouveaux flux d'investissement du secteur privé pour aider des pays comme l'Egypte, le Maroc, la Jordanie ou la Tunisie à aller de l'avant dans la mise en œuvre d'importants projets d'infrastructures», explique à l'agence de presse MAP le président de la BM Robert Zoellick.

Selon lui, cette initiative aidera les gouvernements de la région à faire face aux contraintes posées aux partenariats publics-privés.

Le projet permettra également le développement de projets inter-états et participera ainsi à l'intégration régionale et au développement.


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus