L'infrastructure de l'eau du Ghana va être améliorée

4 janvier 2011

Plusieurs projets contribuent à l’amélioration de l’infrastructure de l’eau dans la capitale ghanéenne d’Accra.

Environ 1,6 millions de dollars US (1 million de livres sterling) vont devoir être investis tous les ans pendant les 10 années à venir afin de palier aux lacunes du système actuel qui ne fournit de l’eau courante potable qu’à un tiers des foyers.

Ventura Bengoechea, expert au sujet de l’eau et de l’assainissement auprès de la Banque Mondiale a déclaré que le plus grand défi auquel le pays doit faire face est l’amélioration de l’assainissement car de plus en plus d’habitants quittent les zones rurales pour venir s’installer dans les villes.

« Il faut améliorer l’exploitation et l’entretien des usines de traitement public, les installations dans les foyers et les toilettes publiques, » ajouta le spécialiste.

La banque d’import/export, The Bank of China, qui fut créée en 1994, a récemment accordé un prêt concessionnaire de 270 millions de dollars US pour un projet qui va doubler la capacité de l’usine de recueil et de traitement des eaux de Kpong.

Cela permettra de fournir 40 millions de gallons d’eau supplémentaires par jour à la ville d’Accra.


Catégories: Eau

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus