L'infrastructure des transports transfrontaliers a fait l'objet de discussions durant la conférence du PIDA

5 août 2010

Les représentants de plusieurs pays se sont récemment réunis pour examiner comment l’infrastructure des transports pourrait réaliser les objectifs de African Union Abuja Treaty et de l’African Economic Community d’ici 2030.

L’atelier intitulé Workshop of the Programme for Infrastructure Development in Africa (PIDA) qui s’est tenu dans la capitale éthiopienne d’Addis-Ababa à la fin du mois a inclus des discussions sur l’importance du transport transfrontalier dans la réalisation des objectifs.

Sur la base du succès du lancement médiatique et politique du PIDA en juillet en Ouganda, l’événement a vu les donneurs d’ordres et les sponsors confirmer leur soutien à cette initiative qui nécessitera également de bons liens ferroviaires et routiers ainsi que la technologie de l’information et des communications pour réussir.

« Les communautés économiques régionales, les états membres, les institutions spécialisées et les partenaires du développement de l’Afrique soutiennent totalement l’initiative PIDA, » s’accordèrent à dire les participants.

Un des objectifs du PIDA est d’aider les décideurs africains à mettre en place un programme de développement de l’infrastructure divisé en phases à court, moyen et long terme.

Le PIDA a pour objectif de fédérer et de fusionner différentes initiatives d’infrastructure continentale.

 


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus