Vers une amélioration de infrastructures africaines

4 août 2010

Un atelier de restitution d'une étude consacrée au diagnostic des infrastructures en Afrique (AICD) s'est réuni la semaine dernière à Dakar.

Le projet, organisé par la Banque Mondiale, fait le point sur l'état des infrastructures du continent, leurs forces et leurs faiblesses.

Il facilitera la mise en place de nouveaux programmes de construction et se veut « une base de référence par rapport à laquelle les futures améliorations de l'infrastructure pourront être mesurées ».

L'AICD a étudié 24 pays représentant 85 pour cent du PIB de l'Afrique sub-saharienne et concentrant la majeure partie de sa population. Tous les secteurs, des transports à l'énergie, de l'eau aux nouvelles technologies ont été pris en compte.

Selon l'étude, les infrastructures accélèrent la croissance des pays africains, et ce malgré leur retard, notamment à cause de problèmes de financement.

À cause de la géographie du continent, la construction de réseaux routiers peut coûter deux fois plus que dans le reste du monde.


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus