L'infrastructure de la Tanzanie va être améliorée grâce à une CAS révisée

23 février 2011

L’infrastructure de la Tanzanie va bénéficier d’améliorations grâce à la Stratégie d’Assistance dans le Pays (Country Assistance Strategy (CAS)) de la Banque Mondiale.

Le document mis à jour va veiller à ce que des progrès soient faits dans des projets concernant les services publics, les ports et les routes, entre autres.

Le processus de consultation devrait se terminer à la fin du mois de février, ce qui permettra alors aux gens de donner leur avis sur le CAS actuel qui a jusqu’ici alloué 2,85 milliards de dollars US (1,7 milliards de livres sterling) de financements à 26 différents projets.

« Les consultations avec différents niveaux de gouvernement, la société civile, les donneurs et le secteur privé ont fait partie intégrale du processus de formulation du CAS, » a déclaré John Murray McIntire, directeur de la Banque Mondiale pour la Tanzanie, l’Ouganda et le Burundi.

Outre l’infrastructure des transports, d’autres domaines qui vont être examinés sont ceux de l’énergie, l’eau et l’assainissement.

Ceci ressort après que le East African Business Week ait annoncé la construction d’une ferme éolienne en Tanzanie qui sera située à Makambako dans la toute nouvelle région de Njombe.
 

 


Catégories: Infrastructures générales, Transport, Energie, Eau

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus