Une étude montre que le Nigeria, le Kenya et l’Afrique du Sud représentent les plus gros marchés de TIC du continent

29 juillet 2011

Selon une étude, l’Afrique du Sud, le Kenya et le Nigeria sont les trois pays dont les marchés de TIC sont les plus importants sur le continent africain.

Selon la société de recherche sur les médias IDG, Africa Business Panel, un panel d’entreprises africaines, a publié les conclusions d’une étude montrant que leurs infrastructures technologiques se développent plus rapidement que dans tous les autres pays africains.

Selon le site d’information, cela est dû au fait que ces pays sont « ciblés par les investisseurs internationaux du secteur des télécoms ».

S’agissant des abonnements et des investissements, le secteur des télécommunications le plus important d’Afrique est celui du Nigeria, suivi de près par l’Afrique du Sud et le Kenya.

Le Zimbabwe, l’Égypte, le Ghana, l’Ouganda et le Botswana figurent également dans le top 10 des marchés de TIC en Afrique.

L’Africa Business Panel a révélé que les investisseurs internationaux du secteur des TIC s’intéressent à ce continent pour rechercher des « opportunités d’investissement attractives », d’où la croissance en glissement annuel enregistrée par les économies nationales de la région.

Cette information intervient après l’annonce par Seacom de son intention d’investir 100 millions de rands (9,04 millions de livres sterling) dans les services de haut débit et de téléphonie en Afrique du Sud, afin de tenter de répondre à la demande croissante des utilisateurs dans ce pays.


Catégories: TIC

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus