Des grèves pourraient perturber l'infrastructure énergétique en Afrique du Sud

7 août 2009

Des grèves organisées par les travailleurs de l’infrastructure énergétique pourraient causer de grosses perturbations en Afrique du Sud (AS).

Selon l’organisation, les 16000 employés du National Union of Mineworkers (NUM) / (Syndicat National des Mineurs) que compte Eskom, la plus grosse société électrique du pays, débrayeront la semaine prochaine s’ils ne reçoivent pas une augmentation de salaire de 14%.

Récemment, plusieurs manifestations se sont déroulées à travers la région pour réclamer des augmentations de salaire.

Selon la BBC, cette dernière pourrait énormément perturber les activités de  l’Afrique du Sud car « le mouvement… pourrait causer d’énormes perturbations dans la fourniture d’électricité. »

Eskom affirme qu’elle produit 95% de l’électricité du pays. Ses activités essentielles comprennent le développement de l’infrastructure et la production d’énergie.

La société s’investit également dans des opportunités associées aux stratégies commerciales telles que la technologie de l’information et les télécommunications.

Créé en 1982, le NUM est le plus gros organisme reconnu représentant des travailleurs d’Afrique du Sud employés dans le secteur des mines, de la construction et de l’énergie électrique.

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus