Le Sud du Soudan a besoin d'une meilleure infrastructure routière

17 août 2010

Des améliorations ont été apportées aux axes routiers dans le Sud du Soudan bien que de nouveaux liens soient nécessaires pour que le développement continue.

Ceci est l’opinion d’Antony Makana, ministre des routes et des transports qui était cité par Reuters alors qu’il s’exprimait sur l’infrastructure routière existante.

« Pour connecter toutes les grandes villes du Sud du Soudan il nous faut 13.000 km de routes….. Il nous faut cinq à six milliards de dollars pour goudronner environ 80% de cela, » déclara-t-il.

Des investissements sont à l’heure actuelle utilisés pour rénover les pistes existantes et cette question a été déclarée priorité par le gouvernement de la région, selon l’agence d’informations internationales.

M. Makana expliqua qu’un certain nombre de sociétés étrangères s’étaient rapprochées de lui en lui offrant de commencer des travaux pour le développement de la nouvelle infrastructure, bien que ceci ait été reporté jusqu’à ce que la région ait les fonds nécessaires pour cela.

Selon le CIA World Factbook, le Soudan dispose de 121 aéroports, 5978 km de chemins de fer et 11900 km de routes. 

 


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus