Le Sénégal souhaite mobiliser 3,4 milliards USD pour ses infrastructures

25 mars 2011

Le gouvernement sénégalais souhaite financer plusieurs projets d'infrastructures s'étalant sur les cinq prochaines années, dont le coût total s'élève à 3,4 milliards de dollars.

L'objectif est de "hisser à court terme le pays au niveau de l'émergence économique", explique un communiqué du gouvernement, repris par l'agence de presse MAP.

Plusieurs banques et institutions financières ont été reçues mardi par le Chef de l’Etat sénégalais. « Elles se sont engagées à poursuivre le compagnonnage avec le Sénégal, qui, à leurs yeux est en train de faire de grands pas dans le développement des infrastructures », révèle le porte-parole de la Présidence, Serigne Ndiaye, cité par le journal Réussir Business.

Les projets ont pour but de pallier à l'insuffisance des infrastructures de transports routiers, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires, a indiqué le ministre sénégalais des finances, Abdoulaye Diop.

Participant à la conférence, un représentant de la Banque Mondiale, Moctar Thiam, a souligné que l'allocation du Sénégal sera probablement augmentée et pourrait être de 450 à 500 millions USD pour les trois prochaines années.
 


Catégories: Transport

Agence internet - Liquid Light