Le câble Sat 3 devrait être classé comme infrastructure essentielle

30 juillet 2009

Le câble sous-marin Sud Atlantique 3/Afrique de l’Ouest (Sat 3) dont la panne causa récemment des perturbations au service Internet devrait être classé au rang d’infrastructure essentielle, selon Lanre Ajayi, le président du Nigeria Internet Group.

Il déclara à Business Day que les entreprises pour lesquelles le câble sous-marin est essentiel ont souffert en termes de perte de revenus et de productivité en conséquence de la perte de connexion en bout du câble dans le pays.

Les 15000 kilomètres de câble sous-marin à fibre optique relient l’Europe à des pays du littoral ouest africain et à l’Afrique du Sud, puis à la Malaisie. C’est le seul de ce genre à desservir l’ouest du continent.

M. Ajayi déclara que la cause de la panne était encore inconnue.

« Nous demandons au gouvernement fédéral de réagir rapidement et de déclarer que cette infrastructure est une ressource nationale essentielle étant donné son importance en termes d’économie et de sécurité” ajouta-t-il.

De graves problèmes de connexion furent également ressentis au Bénin, au Niger et au Togo.<br/>

 

 


Catégories: TIC

Agence internet - Liquid Light