Le gouvernement sud-africain va examiner les dépenses concernant l'infrastructure

18 février 2010

Le ministre des finances sud-africain Pravin Gordhan a averti les entreprises appartenant à l’état qu’elles doivent veiller à leurs dépenses.

Il expliqua que le gouvernement allait vérifier très sérieusement comment l’argent était dépensé et que les entreprises doivent s’y préparer.

L’infrastructure des transports va faire l’objet d’importants investissements financiers cette année, ajouta M. Gordhan.

Outre ce secteur, l’électricité, les routes et les chemins de fer vont également faire l’objet d’importants travaux.

S’exprimant hier (17 février), le ministre des finances déclara que les entreprises appartenant à l’état avaient parfois tendance à produire des factures élevées et à dépenser de l’argent sur des objets de luxe.

« Nous allons effectuer des évaluations complètes dans certains domaines-clés de dépenses afin d’éliminer les programmes inefficaces et d’améliorer la rentabilité globale » avertit-il.

Malgré ces contrôles accrus, le gouvernement a également accepté de doubler les entités appartenant à l’état et les institutions pour le développement.

Le président de l’Afrique du Sud, Jacob Zuma, s’exprimait également hier au sujet de l’infrastructure du pays.

Il révéla que le gouvernement ne prévoit pas de nationaliser.

 


Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus