La conférence du Rwanda a pour but de stimuler des PPP dynamiques

7 février 2011

Les Partenariats Public-Privé (PPPs) ont été stimulés au Rwanda après qu’une conférence ait examiné leur efficacité et conclu que les projets doivent être plus dynamiques.

Selon le New Times, on compte parfois sur le gouvernement pour fournir une infrastructure et des aménagements dans la communauté mais la publication déclare : « Il n’a pas les ressources nécessaires pour financer totalement tous les services publics requis. »

Ceci implique parfois des retards dans les financements car le secteur public essaie d’organiser ses fonds.

Il est ainsi futile d’attendre une nouvelle route, un nouvel hôpital ou nouvelle école dans la communauté déclare l’article, car les entreprises privées pourraient être utilisées pour élaborer des stratégies et soutenir des projets concernant l’infrastructure.

Les PPP pourraient également être promus si le gouvernement du Rwanda introduisait des stimulants comme des exonérations fiscales temporaires ou des projets de développement de la capacité pour ses participants, ajouta-t-il.

Un élément de l’infrastructure qui semble progresser particulièrement bien dans ce pays est la TIC. Le Daily Telegraph a récemment interviewé le président Paul Kagame, qui a déclaré que le système aidait le pays à évoluer.


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus