Rio Tinto et Chalco investissent dans le secteur minier en Guinée

9 août 2010

Le groupe minier anglo-australien Rio Tinto s'est associé avec la société chinoise Chalco afin d'exploiter une mine de fer dans le sud-est de la Guinée.

Rio Tinto a annoncé mardi 3 août dans un communiqué repris par l'AFP son intention d'investir 170 millions de dollars dans ce projet.

Cet investissement permettra notamment d'améliorer la voie ferrée, les installations portuaires et l'infrastructure minière pour l'extraction du minerai de fer de Simandou, dans le sud-est de la Guinée.

Le Premier ministre de la Guinée équatoriale Ignacio Milam Tang a salué la contribution de la Chine au développement des infrastructures son pays lors d'un entretien la semaine dernière avec le conseiller d'Etat chinois Dai Bingguo.

« Les autorités équato-guinéennes saluent l'assistance apportée par la Chine pour le développement économique de notre pays(…) Notre gouvernement souhaite intensifier les échanges avec nos amis chinois pour renforcer cette coopération », a-t-il déclaré à l'agence Chine nouvelle.


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus