Les investissements dans les énergies renouvelables doivent être accélérés

9 septembre 2010

Les investissements dans des énergies propres et renouvelables vont être accélérés si la Banque pour le Développement Africain (African Development Bank) est réapprovisionnée, déclara un expert.

Bobby Pittman, vice-président de l’infrastructure, du secteur privé et de l’intégration régionale pour l’organisation observa que le secteur public ainsi que le secteur privé sont «impatients de contribuer à trouver une solution ».

« Nous possédons un pipeline qui s’accroît rapidement, de projets concernant l’énergie éolienne, hydraulique, la co-génération, les énergies géothermiques et solaires, » ajouta-t-il.

Pour que ces projets énergétiques progressent, il est essentiel que des solutions de co-financement soient examinées, déclara le spécialiste.

Le Clean Development Mechanism, le Global Environmental Facility ou le Climate Investment Funds sont trois mécanismes qui peuvent être utilisés pour soutenir ces diverses initiatives.

Youssef Arfaoui, un expert responsable de l’énergie et chargé des investissements dans le service du secteur privé de la banque a récemment déclaré que le continent africain dispose d’une réelle opportunité de répondre aux problèmes du changement climatique.

Il ajouta que la mitigation et l’adaptation étaient des valeurs essentielles de la politique du groupe sur cette question.

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus