La coopération régionale est nécessaire pour que le Nigeria atteigne ses cibles énergétiques

30 novembre 2009

Les objectifs énergétiques du Nigeria ne sont pas assez élevés et le pays devrait se tourner vers des programmes régionaux pour offrir la rentabilité et l’accessibilité dont la population a besoin.

Cette opinion est celle d’Alhaji Abba Dansani, membre senior du People's Democratic Party qui était cité ce week-end dans le Daily Trust comme ayant déclaré que les 6000MW promis pour Décembre étaient insuffisants.

Il ajouta que lors de discussions sur les cibles électriques, l’accent n’était pas suffisamment mis sur la rentabilité qui est une priorité dans « l’économie en faiblesse ».

Le Président Umaru Yar'adua devrait envisager de collaborer avec un pays possédant le savoir-faire nécessaire de manière à éliminer la corruption et à pouvoir copier un modèle éprouvé, suggéra M. Abba Dansani.

Certains de ces candidats devraient inclure la France ou le Niger, qui possède l’uranium nécessaire pour produire de l’énergie nucléaire, déclara-t-il.

« En conséquence, cela stimulera nos économies avec un effet domino vers les autres pays [de la Communauté Economique des Pays de l’Ouest de l’Afrique]. »

Récemment, un éditorial dans The Guardian, un média nigérien, suggéra que le délai du mois de décembre pour atteindre l’objectif des 6000MW pourrait s’avérer peu réaliste. <br/>

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus