L'OMVS et l'AFD octroie € 1,4 millions au barrage de Gouina au Mali

10 mai 2011

Une convention d'1,4 millions d'euros a été signée vendredi dernier entre l'Agence française de développement (AFD) et l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) afin de financer plusieurs études de faisabilité concernant le projet de barrage hydroélectrique de Gouina, au Mali.

« Cette subvention, qui bénéficie des ressources du Fonds fiduciaire européen pour les infrastructures à hauteur d'un million d'euros, financera des prestations d'expertise et d'assistance technique pour finaliser le dossier de construction du barrage hydroélectrique », indique un communique publié par l'Agence de presse sénégalaise.

D'une puissance de 100 MW, l'ouvrage complètera les autres barrages sur le fleuve Sénégal: celui de Manantali et de Félou, actuellement en cours de construction, rappelle le communiqué.

Le coût du barrage de Gouina serait de l’ordre de 140,2 millions d'euros, rapporte le journal Les Afriques. Les principaux bailleurs sont l’UE, la Banque mondiale, la BADEA et l’ AFD.

La Banque mondiale et la Banque européenne d’investissement ont contribué au financement du barrage de Félou (Mali) à hauteur de 125 millions d’euros.
 


Catégories: Energie, Eau

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus