Le président du Nigeria promet d'installer un réseau électrique

11 août 2010

L’infrastructure énergétique du Nigeria pourrait se voir stimulée après que le président Goodluck Jonathan ait promis d’installer un réseau électrique coûtant 3,5 milliards de dollars US (2,23 milliards de livres sterling) dans ce pays africain.

Dans une déclaration, ses bureaux annoncèrent : « Le président Jonathan a demandé que cela soit financé dans le cadre d’un actif fédéral avec fonds supplémentaires de la part d’investisseurs privés et d’agences de développement et de financement international."

Les problèmes énergétiques du Nigeria sont une réalité bien connue et un nouveau ministre a été récemment nommé à ce poste pour gérer cette question.

Il fut dévoilé en juin que le professeur Barth Nnaji avait été nommé conseiller spécial à l’énergie par le président Jonathan.

La dernière déclaration annonçait que le nouveau réseau allait engendrer une énorme diminution « de la quantité massive d’énergie perdue à l’heure actuelle durant la transmission ».

Il faudra compter quatre ans pour que l’infrastructure fournissant 700 kilovolts soit développée et installée dans le pays, ajouta-t-il.

Le conseiller à l’énergie récemment nommé participera à l’élaboration des plans visant à fournir une provision d’électricité constante dans tout le Nigeria.

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus