Le Nigeria lance un projet concernant les énergies renouvelables

22 novembre 2010

Le Nigeria va produire des plans concernant le transport durable et les énergies renouvelables qui vont améliorer l’infrastructure du pays.

Le pays a soumis ses plans et reçu un soutien financier pour un plan d’investissement de 250 millions de dollars US (156 millions de livres sterling) de la part de la Banque pour le Développement Africain (African Development Bank (AfDB)).

Le Nigeria n’est cependant pas le seul pays à recevoir de l’aide de la part de l’AfDB pour des projets à faible émission de CO2, l’Ethiopie, le Kenya et le Mali ayant également des projets dans ce secteur.

Hela Cheikhrouhou, directrice du service de financement de l’infrastructure auprès de l’AfDB, remarqua : « Le soutien est significatif car il permet à la banque de mobiliser des cofinancements pour des projets concernant les transports et les faibles émissions de CO2 dans le cadre du plan. »

Elle ajouta que l’initiative pourrait contribuer à redessiner « la carte globale des énergies propres » sur le continent en donnant accès à une énergie « qui fait tristement défaut. »

Ceci est après que plusieurs pays d’Afrique à moyens revenus (Algérie, Afrique du Sud, Maroc, Tunisie et Egypte) aient reçu des investissements de la part du « Clean Technology Fund. » 


Catégories: Transport, Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus