Un nouvel accord énergétique de 2,5 milliards de dollars US a été signé au Nigeria

25 juin 2009

De nouveaux pipelines, raffineries et centrales électriques vont être construits au Nigeria après la signature d’un accord de 2,5 milliards de dollars US (1,53 milliards de livres sterling).

La NNPC sous le contrôle de l’état a passé un accord avec la société énergétique russe Gazprom pour créer une coentreprise sous le nom de Nigaz.

Sergei Novikov, un porte-parole pour Rosatom, l’agence à l’énergie atomique civile russe gérée par l’état, déclara que l’accord poserait les bases de réacteurs nucléaires au Nigeria.

Yaroslav Lissovolik, chef économiste à la Deutsche Bank de Moscou déclara à la BBC que la Russie avait plusieurs objectifs en Afrique.

« Un de ces objectifs est de se joindre à la compétition pour obtenir les ressources et les marchés du continent, principalement avec la Chine, » déclara-t-il.

L’accord fut signé durant une visite de quatre jours en Afrique par le président russe Dmitry Medvedev.

Il s’agit de sa première visite officielle sur le continent et l’énergie nucléaire ainsi que les ressources énergétiques sont des priorités sur son agenda.

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus