Museveni : L'infrastructure des transports est essentielle

24 septembre 2009

Le président ougandais, Yoweri Museveni déclara aux Nations Unies que pour se développer, l’Afrique subsaharienne doit immédiatement améliorer ses réseaux routiers.

L’Assemblée Générale qui se tenait à New York fut informée que les progrès du continent africain étaient entravés par l’absence d’une infrastructure des transports.

Ayant passé trop longtemps à « errer dans le désert du sous-développement… toute l’Afrique doit se rendre compte que ce problème existe et coopérer pour trouver une solution » déclara le président.

Les réseaux routiers doivent être réparés et des réseaux ferroviaires doivent être construits affirma-t-il, soulignant le contraste qui existe entre la performance de l’Asie et celle de l’Afrique.

Dans des informations associées, un projet concernant une ligne ferroviaire à grande vitesse remplaçant le réseau pratiquement obsolète qui relie Nairobi à Monbassa fut également dévoilé cette semaine par la Corporation des Chemins de Fer Kenyans (Kenya Railways Corporation-KRC).

Le projet qui doit débuter en 2011 réduirait dramatiquement la durée d’un trajet entre les deux capitales.

Golicha Tatache, directeur de KRC, déclara au correspondant du Guardian à Nairobi que l’opportunité offerte au Kenya de se montrer concurrentiel sur le marché international dépendait de la construction de cette ligne.

www.mediacentre.go.ug/details.php;http://www.guardian.co.uk/world/2009/sep/20/kenya-high-speed-train-line<br/>

 

 


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus