L'Ile Maurice va construire des raffineries grâce à un prêt de €15 millions

5 février 2010

L’Ile Maurice va mettre à profit un prêt de €15 millions (13,1 millions de livres sterling) de la part de la European Investment Bank (EIB) pour construire deux raffineries de sucre.

L’argent s’inscrit dans le cadre d’une stratégie plus large visant à assurer la viabilité à long terme du secteur sucrier de l’île dont la cible annuelle est de 600.000 tonnes.

Omnicane va recevoir cet argent et l’utiliser également pour le stockage du sucre ainsi que des installations de manutention. Un total de 70 emplois va être créé et le sucre sera vendu à la société allemande Sudzucker.

Ce prêt suit un autre que la EIB a accordé au mois d’août dernier à la Sugar Milling Company. Chacun bénéficie d’une prime d’intérêt sur un 10th European Development Fund et est destiné à aider l’industrie sucrière de l’Ile Maurice à se moderniser et à devenir plus concurrentielle.

Le vice-président d’EIB responsable de l’Afrique, Plutarchos Sakellaris, déclara : « C’est le premier projet qui met en œuvre la Port Moresby Declaration et c’est un nouvel exemple du succès de la coopération entre l’EIB et la Commission Européenne soutenant les politiques de l’Union Européenne. »<br/>

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus