L'Afrique du Nord pourrait produire 90% de son énergie grâce au solaire

25 juin 2012

Une nouvelle étude du consortium Desertec Industrial Initiative (DII) révèle que les ressources abondantes en énergies éolienne et solaire de la région EU-Mena permettent d’envisager un système électrique intégré reposant à 90 pourcent sur les énergies renouvelables.

« Les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (Mena) pourraient couvrir leur demande d’électricité à partir des énergies renouvelables et créer un secteur d’exportation », révèle l'étude 'Desert Power 2050', publiée le 21 juin, dont les conclusions ont été reprises par l'agence de presse Ecofin.

L’étude estime que les besoins de la région Mena devraient quadrupler d’ici 2050 et que le projet DII permettrait de relever plus efficacement les défis sociaux et économiques de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Par ailleurs, le consortium international choisi pour construire la première tranche d'une vaste centrale solaire à Ouarzazate, au Maroc, va bientôt être révélé, selon le journal Slate Afrique.

D'une capacité de 500 MW, elle sera mise en service à l'horizon 2015.


Agence internet - Liquid Light