Des terres ont été reprises en Ethiopie suite à un manque d'infrastructure de base

24 août 2010

Les autorités ont récupéré des terres à Addis-Abeba en Ethiopie après que des promoteurs manquent à créer l’infrastructure nécessaire pour assurer le succès de projets de construction.

Ceci est selon Addis Fortune, qui déclare : « Dans certains cas, l’administration de la ville n’a pas réussi à fournir l’infrastructure de base telle que l’eau, l’électricité et les routes selon les promoteurs. »

Les lots récupérés appartiennent à présent à la ville après qu’un certain nombre de baux aient été invalidés tandis que d’autres furent transférés à d’autres promoteurs.

Des exemples de développements comprennent un site dans le district de Bole où une surface de 68700 m² avait été offerte en crédit-bail à une entreprise privée pour la construction d’un certain nombre de maisons et de villas.

Dans un autre cas, un particulier avait acquis un emplacement de 2000 m² en crédit-bail dans le district de Yeka où le promoteur prévoyait de construire des unités de copropriété, déclare la publication.

Addis-Abeba est la capitale de l’Ethiopie et les principales exportations du pays sont le café, la cane à sucre, graines oléagineuses et les peaux.

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus