La Tanzanie et les USA vont signer un protocole d'accord dans le cadre de Power Africa Initiative

15 août 2013

Pana

La Tanzanie, un des premiers parmi les six pays partenaires de Power African, va signer mercredi un protocole d'accord pour un partenariat en matière de régulation de l'énergie avec les agences de régulation américaines illustrant les rôles respectifs de toutes les parties impliquées dans le partenariat.

Au cours de son récent séjour en Afrique, le prés ident américain, M. Barack Obama, avait annoncé Power Africa comme une nouvelle initiative visant à augmenter l'accès de l'Afrique sub-saharienne à l'électricité.
 Selon l'initiative, le gouvernement américain va fournir différentes formes d'assistance technique, la mobilisation de capitaux privés/efforts de facilitation, et le renforcement de capacités pour faire évoluer les transactions en énergie du secteur privé, tout en aidant la Tanzanie à adopter et à mettre en œuvre des politiques et des réformes en matière de réglementation nécessaires  pour attirer les investissements privés.

Dans le cadre d'une des activités de Power Africa, l'Agence internationale américaine pour le développement, (USAID) appuie un programme de partenariat en matière de régulation par le biais de l'autorité de régulation en eau et en électricité de la Tanzanie, (Tanzania´s Energy and Water Utilities Regulatory Authority, EWURA).

"Le programme est un cadre d'échange d'expériences et d'informations entre les agences de régulation américaines et tanzaniennes dont le but est d'améliorer les pratiques dans les secteurs de l'électricité et du gaz naturel et de développer des relations durables dans le long terme entre les  agences de régulation des deux pays", a indiqué lundi un officiel de l'ambassade américaine.

Selon l'officiel, les échanges permettront le partage d'expériences, de leçons et de meilleures pratiques aux deux partenai res au moment où la Tanzanie continue à créer et à mettre en œuvre des règlements justes et indépendants pour garantir un fonctionnement efficace, transparent et stable des secteurs/marchés de l'électricité et du gaz naturel tout en protégeant les intérêts des consommateurs et des investisseurs.

Le programme de partenariat en matière de régulation est conçu comme un outil d'échange d'expériences et d'informations entre les agences de régulation américaines et étrangères dans le but d'améliorer les pratiques de régulation et de nouer des relations durables dans le long terme.

D'après certains détails, le partenariat permet un accès large aux pratiques de régulation amé ricaines et offre aux deux partenaires l'occasion d'acquérir de nouvelles techniques et méthodologies et aussi une compréhension de l'environnement international de régulation.

La Tanzanie, le Kenya, l'Éthiopie, le Ghana, le Liberia et le Nigeria sont les pays prioritaires pour Power Africa avec lesquels la Banque africaine de développement (BAD) a promis de travailler pour une mise en œuvre réussie de l'initiative.

"Nous allons allouer à hauteur de 3 milliards de dollars américains au cours des cinq prochaines années. Cela va attirer au moins quatre fois plus d' investissements pour le secteur de l'énergie", a déclaré le 2 juillet 2013, à Dar es Salaam le président de la BAD, M. Donald Kaberuka lors du lancement de l'Initiative.

Lors de la signature du protocole d'accord, la Tanzanie sera représentée respectivement par le président et directeur général d'EWURA, M. Simon Sayore et M. Haruna Masebu alors que la partie américaine sera représentée par l'ambassadeur Alfonso E. Lenhardt, le dircteur par intérim de l'USAID/Tanzanie, M. Craig Hart, du Chargé des programmes internationaux de NARUC, Mme Umida Hashimova et du commissaire John T. Colgan de la Commission du Commerce de l'Illinois.


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus