La Banque islamique renfloue le Sénégal

13 septembre 2012

Une convention de 680 milliards FCFA vient d’être paraphée entre la Banque Islamique de Développement et l’Etat du Sénégal. La stratégie africaine d’Ahmed Mohammed Ali en marche.

Conformément à sa nouvelle feuille de route, au sortir du dernier Conseil d’administration, la BID passe à la vitesse supérieure. En tournée africaine, le président de la BID, Ahmed Mohammed Ali a mis à profit son séjour au Sénégal pour parapher l’accord cadre de financement stratégique d’un montant estimé à quelque 680 milliards FCFA avec l’Etat du Sénégal, représenté par le ministre des Finances, Amadou Kane, un ancien patron de Bnp-Paribas.

Cette convention de financement concerne en priorité les secteurs de l’agriculture, de l’énergie, du transport, de l’assainissement et le secteur privé pour la période 2012-2015. Une grosse bouffée d’oxygène pour le gouvernement d’Abdoul Mbaye à la quête de ressources financières pour booster l’économie du pays éprouvée par les dysfonctionnements constatés dans la gestion des entreprises et deniers publics par l’ancien régime.

En lire plus...

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus