L'infrastructure énergétique du Kenya progresse grâce à un nouveau projet de ferme éolienne

10 janvier 2011

L’infrastructure énergétique du Kenya va être améliorée grâce à un accord qui va permettre l’installation de 16 turbines éoliennes.

Iberdrola Ingenieria et Gamesa vont construire 16 turbines éoliennes G52 au cours des 18 mois prochains pour un coût de projet estimé à 20 millions d’euros (16,6 millions de livres sterling).

Les turbines seront implantées à Ngong, à 30 km de Nairobi, la capitale du pays, et le contrat comprend la fourniture, la construction, l’ingénierie et la mise en œuvre de la ferme éolienne.

Elle sera financée par le fonds à l’aide financière espagnol et pourrait être le premier parmi de nombreux investissements associés à l’énergie éolienne de la part d’Iberdrola Ingenieria dans la région.

A l’heure actuelle, la société exerce ses activités dans plus de 30 pays et elle a récemment passé cinq ans à rénover le réseau national tunisien.

Ceci a été révélé après qu’Etienne de Poncins, rédigeant un article pour Business Daily, ait déclaré que la France va continuer à investir dans l’infrastructure énergétique du Kenya qui cherche à améliorer son secteur écologique.


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus