L'infrastructure énergétique du Kenya va bénéficier d'un nouveau projet

31 janvier 2011

L’infrastructure énergétique du Kenya va s’améliorer grâce à un contrat accordé à Siemens pour moderniser deux sous-centrales électriques du pays.

Le contrat qui représente 33,7 millions de dollars US (21,2 millions de livres sterling) a été accordé par la société Kenya Electricity Transmission Company (Ketraco), selon Creamer Media's Engineering News.

Cela signifie que les sous-centrales de Rabai et de Embakasi vont être modernisées, cette dernière se voyant équipée d’un câble souterrain de 220-KV long de 8 km.

« La modernisation des sous-centrales va permettre le transfert d’énergie sans interruption sur la ligne Mombasa-Nairobi » a déclaré le directeur de Ketraco, Joel Kiilu.

C’est la première fois que des câbles électriques souterrains vont être connectés dans ce pays de l’Est de l’Afrique.

Le projet s’intègre dans une initiative plus large visant à améliorer la ligne de transmission Mombasa-Nairobi, son coût total devant excéder 98,6 millions de dollars US.

L’infrastructure de l’eau au Kenya a récemment bénéficié d’un projet de 100 millions de shillings kenyans (805.000 livres sterling) visant à améliorer l’usine de traitement des eaux de Dunga, selon le Daily Nation.


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus