Le gouvernement kényan devrait recevoir un investissement pour favoriser la production d'énergie

11 mai 2011

Il a été rapporté que le Kenya espère obtenir un investissement de plus d’1 milliard de dollars US (606,7 millions de livres sterling) pour améliorer la capacité de sa seule raffinerie de pétrole brut.

Un officiel haut placé dans le domaine énergétique a déclaré à Reuters que cet investissement aiderait la raffinerie à surmonter de récents problèmes causés par le manque d’investissements.

« Nous avons besoin de 1,05 milliards de dollars US au total. Le gouvernement ne dispose pas d’une pareille somme. Nous allons examiner des mécanismes de financement novateurs pour voir si nous pouvons obtenir des financements à long terme, » a déclaré Patrick Nyoike, le secrétaire permanent à l’énergie.

Il expliqua que la production serait optimisée pour traiter quatre millions de tonnes de pétrole brut par an comparé aux 2,6 millions de tonnes actuelles.

Le département de l’énergie désire également transformer l’usine en raffinerie marchande de manière à ce qu’elle puisse trouver directement du pétrole brut, le traiter et le vendre aux revendeurs de pétrole plutôt que de recevoir le pétrole de la part d’importateurs.

Une des plus importantes sociétés énergétique du Kenya a obtenu un prêt de 53,6 millions de livres sterling pour financer la construction d’une nouvelle usine géothermale de 280 mégawatts, selon un article de Business Daily Africa.

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus