Le Kenya va utiliser un fonds de 2 milliards de dollars US dans des projets d'énergie renouvelable

1 décembre 2009

Le gouvernement kenyan a annoncé son intention de stimuler les énergies renouvelables grâce à un fonds de 2 milliards de dollars US (1,2 milliards de livres sterling) rassemblé avec l’aide de la Banque Mondiale, de l’Agence Française pour le Développement, du KfW allemand et de la Banque pour le Développement Africain. <br/> <br/> Le secrétaire permanent des finances Joseph Kinyua, fut cité par le journal kenyan, le Daily Nation, comme ayant déclaré que l’argent serait investi par l’intermédiaire du secteur privé.<br/> <br/>Les producteurs d’énergie indépendants vont investir dans des projets commercialement viables de production électrique via la géothermie, l’énergie solaire et l’énergie éolienne. <br/> <br/> S’exprimant lors d’une conférence sur l’énergie écologique à Nairobi cette semaine, M. Kinyua ajouta qu’environ 500 millions de shillings kenyans (4,1 millions de livres sterling) avaient été mis de côté par le gouvernement pour prêter à de petites et moyennes entreprises soutenant ce type de projet. <br/> <br/> Le secrétaire permanent à l’énergie, Patrick Nyoike, déclara que des études d’évaluation étaient déjà en cours pour 33 fermes éoliennes et 14 petites centrales hydroélectriques devant commencer en janvier 2010. <br/> <br/> Visant un statut économique écologique avant 2020, le pays possède également une cible de production d’énergie propre de 2000MW avant juin 2012. <br/> <br/>Le pays a récemment envoyé un appel d’offres pour la fourniture, l’installation, les essais et la mise en service de systèmes basés sur l’énergie solaire dans des écoles et services de la santé du district d’Asal. <br/>


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus