Le Kenya a besoin de PPP pour affronter ses défis en énergie

22 décembre 2009

La Kenya Investment Authority a déclaré que le pays doit identifier de nouvelles et différentes sources d’énergie et qu’il doit trouver des partenariats publics/privés (PPP) pour y parvenir.

La directrice Susan Kikawai a prié les investisseurs de se focaliser sur des solutions et des technologies localisées afin d’aider le pays à satisfaire les demandes en énergie propre.

Elle fut citée dans East African Business Week comme ayant déclaré que le coût est l’un des plus gros obstacles à transition entre l’énergie fossile et les alternatives plus respectueuses de l’environnement et un PPP associé à un transfert de la technologie pourrait être ce dont le Kenya a besoin pour atteindre ses nouvelles cibles.

« Notre secteur privé….peut être le partenaire de nos institutions de recherche et les utiliser afin d’examiner comment nous pouvons développer nos propres solutions pour protéger l’environnement » ajouta Mme Kikawai.

Des instruments économiques tels que des subsides ont été réclamés au gouvernement afin d’encourager le développement de ce type de sources d’énergie ainsi que des investissements dans des installations de traitement des eaux.

Selon Addis Fortune, le Kenya a récemment décidé d’utiliser ses propres fonds pour investir avec l’Ethiopie dans un lien électrique entre les deux pays. <br/>

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus