Un réseau électrique sur plusieurs pays est en attente de financement

12 octobre 2009

Après l’annonce d’un coût estimé à 282 millions de dollars US (178,6 millions de livres sterling), la confirmation du financement d’un projet électrique régional est toujours en attente.

Le réseau prévoit l’installation de 700 kilomètres de nouvelles lignes de transmission devant commencer en 2010 pour s’achever en 2014.

L’Uganda, la République Démocratique du Congo, le Kenya, le Burundi et le Rwanda collaborent au programme.

Emmanuel Nzabanita, représentant du Rwanda à la réunion des parties prenantes et des investisseurs clé qui se tenait cette semaine à Kampala, déclara à New Times que le marché d’échange de l’énergie qui en résulterait apporterait stabilité, rentabilité et compétitivité à ce secteur.

Bien que la Banque pour le Développement Africain ait déjà approuvé environ 162 millions de dollars américains, d’autres potentiels investisseurs y compris la Banque Mondiale, le gouvernement des Pays-Bas et l’Agence Japonaise pour la Coopération Internationale n’ont pas encore confirmé leur participation.

Le projet est en partie mis en œuvre par le programme Nile Equatorial Lakes Subsidiary Action qui est également utilisé comme consultant dans 12 autres projets régionaux tels que le développement de l’énergie hydraulique et la gestion des ressources hydrauliques. <br/>

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus