Les investissements dans l'infrastructure sont nécessaires pour assurer la croissance de l'Afrique du Sud

20 août 2010

Des dépenses sur l’infrastructure de l’Afrique du Sud vont être nécessaires pour que l’économie du pays puisse continuer à se développer.

Selon Business Day, ceci est l’avis de Henk Langenhoven, économiste au South African Federation of Civil Engineering (Safec), qui s’exprimait à la Rode Conference de Santon.

Il déclara : Nous dépendons toujours des importations à 60%. Il faut qu’elles transitent par les routes, les voies ferrées, les ports et les aéroports. »

L’infrastructure des transports doit être améliorée pour stimuler la croissance dans ces domaines, ajouta M. Langenhoven.

L’économie est encore en phase de rétablissement mais les prêts disponibles aux pays africains sont maintenant plus nombreux, remarqua-t-il.

Safec considère être la “sage-femme” du développement de l’Afrique du Sud, ses membres s’impliquant activement dans la création d’opportunités dans le domaine de l’infrastructure.

L’organisation est en place depuis plus de 60 ans et ses projets comprennent l’infrastructure des chemins de fer, de grandes routes et des chemins vicinaux.

Des projets concernant l’électricité et l’assainissement ont été également entrepris part les membres de l’organisation.  

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus