L'IFC et Absa vont financer des infrastructures africaines

7 septembre 2009

Le groupe bancaire sud africain Absa a annoncé jeudi 3 septembre 2009 avoir signé un accord avec IFC (International Finance Corporation) pour investir dans des projets d'infrastructure en Afrique.

"Absa, à travers Absa Capital, se concentrera particulièrement sur les infrastructures de développement dans les télécommunications, pétrole et gaz et autres secteurs de l'énergie," a expliqué Maria Ramos, PDG, lors d'une conférence de presse.

Le financement de l'IFC consistera en un prêt de 30 millions de dollars ainsi qu'une facilité de crédit de 120 millions de dollars, qu'Asba utilisera pour financer des projets qui encourageront le développement économique dans certaines régions les plus pauvres d'Afrique sub-saharienne.

Absa pourra ainsi continuer à prêter à des projets d'infrastructures commercialement viables qui ont connu des problèmes de financement en cette crise économique mondiale.

"De bonnes infrastructures, incluant routes et ports, sont essentiels pour permettre au commerce de prospérer, promouvoir la compétitivité et encourager un secteur privé vivant" a déclaré le vice président d'IFC en Afrique sub-saharienne Thierry Tanoh.


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus