L'énergie géothermique va beaucoup faire progresser le Kenya

24 novembre 2009

Selon Obiageli Ezekwesili, vice-présidente de la région africaine de la Banque Mondiale, l’énergie géothermique va beaucoup favoriser les progrès du Kenya.

Durant la visite d’une centrale électrique à Naivasha cette semaine, elle déclara que ce type de source d’énergie renouvelable pourrait aider le Kenya à atteindre les objectifs de sa Vision 2030 et aider la planète à baser son économie sur de faibles émissions de CO2.

D’ailleurs, d’autres pays devraient suivre l’exemple donné par ce pays africain, poursuivit Mme Ezekwesili, selon la Kenya Broadcasting Corporation (KBC).

« Le vent, qui est aisément disponible dans de nombreuses régions du Kenya par exemple, peut être utilisé pour produire de l’énergie pour la consommation locale » suggéra-t-elle.

L’adjoint du ministre de l’énergie kényan, Charles Keter, déclara qu’en 2008, environ 250.000 personnes ont été connectées au réseau électrique mais le gouvernement s’efforce d’améliorer cette performance, déclara la KBC.

L’actuelle visite au Kenya est la deuxième visite de Mme Ezekwesili depuis qu’elle occupe son nouveau poste à la Banque Mondiale.

Elle a visité le Kenya tout d’abord en décembre 2008 et les discussions entamées à ce moment se poursuivront dans les prochains jours.<br/>

 

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus