Le Gabon donne priorité aux infrastructures

15 janvier 2010

L'agence française de développement (AFD) a signé cette semaine une convention avec l'état gabonais et la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) afin de financer la réalisation d'infrastructures d'eau dans la partie nord de Libreville.

Elle contribuera à hauteur de 20 millions de dollars et le Gabon 13 millions.

Ce financement visera à appuyer les travaux consistant à améliorer la circulation de l'eau entre la station de traitement et Libreville, afin de fournir un meilleur accès aux habitants de la région.

Selon l'agence de presse PANA, le gouvernement gabonais aurait également décidé de donner priorité aux infrastructures, et souhaite investir 1,2 milliards de dollars en 2010.

Le budget alloué aux infrastructures était déjà passé de 99 millions à 152 millions en 2008.


Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus