Un câble à fibres optiques pour stimuler la connectivité Internet de l’Afrique

31 mai 2011

La connectivité et l’utilisation d’Internet en Afrique de l’Est devraient être stimulées grâce à un investissement de plusieurs millions de dollars dans la région.

L’Ouganda, le Kenya, la Tanzanie, le Rwanda et le Burundi sont en train d’investir quelque 400 millions USD (soit 276 millions EUR) dans de nouveaux câbles terrestres à fibres optiques, selon ComputerWorld.

D’après le prestataire d’informations, ce nouveau réseau devrait s’étendre sur quelque 16 000 kilomètres, du Sud du Soudan à la frontière entre la Tanzanie et la Zambie.

« Le réseau terrestre baptisé l’East Africa Backhaul System, se connectera aux câbles sous-marins à fibres optiques sur la côte est de l’Afrique » a indiqué le rapport.

Au Kenya, les analystes pensent que ce projet contribuera à soutenir les efforts du pays en matière de promotion de la technologie de l’information et du secteur de l’Internet.

Ailleurs, les consommateurs en Afrique pourraient bien voir les prix de leur Internet à haut débit enregistrer une baisse suite à l’entrée en service d'un système à fibres optiques d'une valeur de 350 millions ZAR (soit 35 millions EUR), d’après Tech Central.

Reliant des villes comme Middelburg, Ermelo, Piet Retief, Stanger ou encore Empangeni, ce câble a été construit dans les 14 mois qui ont suivis l’obtention des fonds nécessaires.


Catégories: TIC

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus