L'UE souhaite renforcer l'intégration régionale en Afrique

1 décembre 2010

Le troisième sommet Afrique-UE s'est ouvert lundi dernier à Tripoli, en Libye. Le président de la commission européenne José Manuel Barroso a déclaré, lors de la cérémonie d'ouverture, que l'UE était déterminée à aider les économies africaines à réaliser leur intégration économique et leur développement commercial.

"Ce sont de puissants catalyseurs pour la paix, la stabilité, la croissance, l'emploi et la prospérité", a-t-il déclaré, cité par l'agence de presse Xinhua.

"L'intégration régionale est un vecteur essentiel de la croissance économique et cela est aussi vrai en Europe qu'en Afrique", a-t-il ajouté.

Le sommet UE-Afrique, qui va durer deux jours, réunit les dirigeants de l'UE et de d'Afrique afin de renforcer leur coopération et adopter un plan d'action qui, selon les organisateurs, devrait mettre l'accent sur l'importance d'un secteur privé plus dynamique.

Les participants renouvelleront également leurs engagements dans plusieurs domaines, notamment la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en Afrique d'ici 2015.
 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus