L'infrastructure de l'énergie va s'améliorer en Afrique ?

7 décembre 2010

Il se peut que l’infrastructure africaine bénéficie de projets visant à promouvoir les activités propres (Clean Development Mechanism (CDM)).

Des discussions ont eu lieu entre la Banque pour le Développement Africain (African Development Bank (AfDB)) et d’autres partenaires du Nairobi Framework (NF).

A l’heure actuelle, moins de 2% de tous les projets de CDM  se déroulent sur le continent.

Kurt Lonsway, directeur pour les changements climatiques et environnementaux auprès de l’AfDB remarqua que le programme Africa Carbon Support a été lancé comme pilote sur deux ans.

« Il est conçu pour trier le portefeuille de projets de la banque afin d’aider les entrepreneurs à accéder et à gérer les financements destinés à la réduction des gaz à effet de serre, » ajouta-t-il.

Le NF est en place depuis 2006 et il a pour objectif d’aider les pays, et en particulier ceux de l’Afrique subsaharienne, à lancer davantage de projets CDM.

Ceci après que neuf pays du continent aient reçu 280 millions de shillings kényans (2,3 millions de livres sterling) pour aider a optimiser l’utilisation de l’énergie basée sur la biomasse.


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus