Énergies renouvelables : la BAD a investi 800 millions de dollars au Maroc

5 septembre 2012

Jeune Afrique - Au premier semestre 2012, la Banque africaine de développement (BAD) a prêté quelques 800 millions de dollars au Maroc pour aider le pays à mener à bien son ambitieux plan d'investissement dans les énergies renouvelables.

800 millions de dollars. C’est le montant des prêts accordés au premier semestre 2012 par la Banque africaine de développement (BAD) au Maroc pour l’aider à boucler le financement de son plan d'investissement dans les énergies renouvelables. Le royaume, qui souhaite développer sa capacité de production électrique à partir de sources renouvelables, tout particulièrement le solaire, l’hydraulique et l’éolien, veut atteindre une proportion d’énergie "verte" de 42 % d’ici 2020. La BAD a notamment apporté son soutien technique et financier pour la centrale solaire de Ouarzazate ainsi que pour un grand programme d'électrification rurale. En tout, la BAD aura participé à la production de 1,5GW.

Le projet Ouarzazate

En mai 2012, la BAD a approuvé un prêt de 168 millions de dollars sur ses propres ressources ainsi qu’un prêt concessionnel de 100 millions de dollars depuis son fonds consacré aux technologies propres (CTF - Clean Technology Fund) pour financer le développement de la [LINK=/entreprises/entreprises/btp-a-infrastructures/9460-la-bad-soutient-le-solaire-marocain.html]centrale solaire à concentration (ou centrale solaire thermique) de Ouarzazate[/LINK]. À terme, cette dernière doit générer 500MW d’électricité, ce qui en ferait la plus importante au monde, et aura coûté un peu plus d’un milliard d’euros, financés par la Banque mondiale, le Banque européenne d’investissement, l’AFD... Le projet doit être finalisé en 2015 et permettra d'alimenter non seulement le Maroc, mais aussi plusieurs pays du pourtour méditerranéen et d'Europe.

En lire plus...

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus