L'Egypte est fertile aux investissements

13 août 2010

La Banque Mondiale vient d’accorder 3,2 milliards de dollars de prêts et dix subventions d’un montant de 60,2 millions de dollars à L'Egypte.

Les fonds vont être destinés au financement de 18 projets dans les domaines de l'électricité, l'agroalimentaire, la santé, l'environnement, l'irrigation, les transports ainsi que les infrastructures.

L’annonce a été faite le 10 août 2010 par Fayza Abul-Naga, ministre égyptienne de la Coopération internationale.

«Le ministre souhaite varier son portfolio de coopération avec la banque mondiale», a-t-elle expliqué dans un communiqué du gouvernement égyptien.

Le 9 août dernier, un autre prêt de 2,6 milliards de dollars avait été annoncé pour l'entreprise Egyptian Refining, afin de participer au financement d'une raffinerie de pétrole d'un montant de 3,7 milliards USD.

Les fonds émanent de plusieurs institutions la banque d'export de Corée, la BEI et la BAD, rapporte l'agence Bloomberg. La raffinerie permettrait de doubler la capacité de production de l'Egypte.


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus