Le corridor central d'Afrique de l'est "a besoin d'être modernisé"

10 novembre 2009

Il a été suggéré qu’une modernisation de l’infrastructure au niveau de la route reliant Dar-es-Salaam et Kampala est nécessaire pour améliorer l’avenir commercial de la région.

Dans un récent éditorial du journal ougandais The Monitor, la journaliste Faridah Kulabako souligna la différence que la modernisation du réseau routier avait apportée au lien reliant Mombasa et Kampala.

« Le corridor nord représente près de 90% des importations et exportations ougandaises tandis que seulement un pour cent arrivent par le port de Dar-es-Salaam, » remarqua-t-elle.

Mme Kulabako poursuivit en rapportant les déclarations du vice-président de la Kampala City Traders Association, Everest Kayondo, priant la Tanzanie de trouver une solution durable à ses problèmes d’infrastructure des transports.

Il serait non seulement profitable pour le commerce de toute la région de soulager le port surchargé de Mombasa, mais il serait également très bénéfique de rendre les ponts et les routes praticables durant la saison des pluies car cela stimulerait énormément le commerce entre la Tanzanie et l’Ouganda, déclara Mme Kayondo.

The Ugandan Independent rapporta récemment que le gouvernement cherchait des partenariats publics et privés comme option de financement pour le développement de la route du corridor central. <br/>

 

 


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus