L'Afrique de l'est va bénéficier d'une amélioration de son infrastructure des transports

9 novembre 2009

Il a été suggéré qu’une amélioration des réseaux routiers en Ouganda, au Kenya, en Ethiopie et à Djibouti devrait stimuler le commerce régional.

East African Business Week a publié des citations suggérant que l’autorisation de 452 millions de dollars US (270,2 millions de livres sterling) pour ce projet pourrait marquer le début d’une ère nouvelle pour le commerce est Africain.

Amadou Oumarou, ingénieur de secteur auprès de la African Development Bank, qui a financé ces projets, remarqua qu’ils faisaient partie d’un programme à long terme de réduction de la pauvreté dans ces pays et qu’ils profiteraient à toute la partie est du continent.

East African Business Week le citait comme ayant déclaré : « Cela va stimuler le commerce entre les régions, réduire les frais de transport et d’expédition entre le Kenya et l’Ethiopie [et] réduire les délais de transit pour les importations et les exportations."

M. Oumarou poursuivit en affirmant que le commerce éthiopien bénéficierait également car la mise à niveau stimulerait une augmentation du volume des marchandises éthiopiennes allant du port de Mombasa au Kenya vers la corne de l’Afrique.

L’amélioration du réseau routier éthiopien fut cité comme faisant partie intégrale du Plan for Accelerated Progress and Sustained Development to End Poverty de l’AfDB pour le pays, qui fut élaboré en 2006. <br/>

 

 


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus