L'EAC va améliorerl'infrastructure aux frontières

2 février 2011

La Communauté Est Africaine (The East African Community (EAC)) veut réduire de 40% les frais commerciaux dans la région.

Un projet de 300 millions de dollars US (187 millions de livres sterling) va améliorer l’infrastructure des transports et la gestion des frontières dans la région, selon Business Daily.

TradeMark East Africa (TMEA) basée à Nairobi va se charger du projet qui va également inclure l’automatisation des ports, des ponts-bascules et des services de douanes.

« Environ 60% de ce budget va être investi pour améliorer l’infrastructure et aider la région à optimiser le commerce et réduire la pauvreté, » a déclaré le directeur général de TMEA, Frank Matsaert.

Les coûts des transactions interrégionales devraient baisser de 30% grâce à une plus grande efficacité selon les officiels qui se sont exprimés dans Business Daily.

Un des principaux objectifs du programme de TMEA est l’optimisation de l’efficacité qui pourrait favoriser une meilleure infrastructure de la Technologie de l’Information et des Communications.

L’EAC comprend le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie, le Rwanda et le Burundi, et l’organisation essaie d’encourager une plus grande coopération régionale pour l’avenir.


Catégories: Infrastructures générales, TIC, Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus