L'Afrique Central a "la pire infrastructure du continent".

3 mai 2011

Des améliorations dans les transports et l’énergie sont nécessaires pour que l’Afrique Centrale puisse réaliser son plein potentiel de croissance.

Cela suit la révélation que la Banque pour le Développement Africain (AfDB)) a déclaré dans un rapport que l’Afrique Centrale possède la pire infrastructure du continent.

La région comprend l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République Centre Africaine, le Congo, la République Démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, Sao Tome e Principe et le Tchad.

Selon le rapport : « La région apparaît sur le continent comme celle qui possède le plus faible réseau d’infrastructure en particulier en ce qui concerne les transports et l’énergie et cela a un impact négatif sur les capacités de production et le commerce régional ainsi que sur les conditions sociales et le bien-être. »

L’AfDB a ajouté que le manque d’infrastructure durable a des conséquences négatives sur le commerce de la région, avec environ 80% du transport des personnes et des marchandises se faisant par la route.

Il est estimé que les partenariats Privé/Public vont jouer un rôle essentiel dans l’amélioration de l’infrastructure de la région, remarqua la banque.

 


Catégories: Energie, Transport

Agence internet - Liquid Light