La soumission de la CBK a dépassé deux fois le montant

3 décembre 2009

Au Kenya, une obligation se rapportant à l’infrastructure a rapporté 589 millions de dollars US (355 millions de livres sterling) d’offres, selon Bloomberg. <br/> <br/> La Banque Centrale du Kenya signala que les offres pour la vente de l’obligation se rapportant à l’infrastructure avaient  dépassé de deux fois le montant. <br/> <br/> Le directeur des activités monétaires et de la gestion des dettes, Jackson Kitili, déclara que les revenus serviraient à financer des projets routiers, ou se rapportant à l’énergie ou à l’eau. <br/> <br/> Le média citait des opinions indiquant que cette tendance reflétait un désir global de regarder au-delà de la bourse, qui a décliné de 9,5% depuis janvier, pour considérer des revenus fixes. <br/> <br/> En effet, tandis que le Nairobi Stock Exchange All Share Index chutait, le Global Emerging Markets Index du MSCI remontait de 74%. <br/> <br/> Le ministre des finances kényan Uhuru Kenyatta, fut cité par Bloomberg comme ayant déclaré que les dépenses dirigées vers l’infrastructure et l’agriculture augmenteraient de 15% jusqu’à juin 2010. <br/> <br/>Le média signalait également cette semaine que le pays vendait ou cédait en leasing 26 entreprises d’état et biens divers dans le cadre d’une offre visant à encourager les investissements du service privé dans des projets d’infrastructure. <br/>


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus