Cameroun et le Nigeria vont améliorer leur infrastructure des transports

1 février 2011

Les infrastructures des transports du Cameroun et du Nigeria vont bénéficier de la création d’un nouveau poste frontalier.

David Kamara, directeur des transports et des télécommunications de la « Economic Community of West African States (ECOWAS) » a déclaré que le projet allait stimuler le commerce et « renforcer la coopération » entre les deux pays.

"Le programme va servir de plateforme pour des discussions sur la politique des transports et l’aide au commerce, y compris des réformes de modernisation des douanes, une meilleure infrastructure et une efficacité accrue au passage des frontières, » a-t-il ajouté.

Une décision n’a pas encore été prise pour déterminer qui sera chargé du processus de construction mais le choix devrait être fait en juillet de cette année tandis que les deux pays ont déjà signé un protocole d’accord.

Outre la mise en place d’un poste frontalier, l’axe routier Bamenda-Mamfe-Abakaliki-Enugu qui relie les deux pays va être restauré et modernisé.

ECOWAS, qui fut fondée en 1975, comprend 15 pays et vise à la promotion de l’intégration économique dans la région.


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus