l'infrastructure du Burundi pourrait recevoir un investissement de 5,8 milliards de dollars US

6 avril 2010

Les besoins en infrastructure du Burundi vont être évalués par un plan d’action mis en place par le gouvernement national et le groupe de la Banque pour le Développement Africain (African Development Bank (AfDB)).

Les estimations prévoient que 5,8 milliards de dollars US (3,82 milliards de livres sterling) vont être investis au cours du projet qui durera vingt ans.

Le Plan d’Action pour l’Infrastructure du Burundi fut lancé le 2 avril à Bujumbura, la capitale du pays.

Le vice-président de l‘AfDB chargé des programmes nationaux et régionaux ainsi que des opérations de politique, Aloysius Ordu a expliqué que le Burundi doit démontrer une croissance de six à sept pourcents d’ici à 2030 pour réduire la pauvreté d’une manière durable.

« Ce plan d’action indique clairement comment atteindre cet objectif. Il se focalise également sur l’intégration du Burundi dans la communauté Est africaine plus large et sur l’opportunité d’accès aux marchés mondiaux, » ajouta-t-il.

Le Burundi sort actuellement d’une guerre civile engendrée par des problèmes d’ethnicité ayant causé des centaines de milliers de morts. <br/>

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus