"Des obstacles vont devoir être examinés" pour résoudre les problèmes concernant l'eau

18 août 2009

Afin de résoudre les questions concernant l’eau non potable et les systèmes sanitaires insatisfaisants, les problèmes affectant chaque région spécifique devront être résolus.

C’est ce que Jae So, directeur du Water and Sanitation Program (WSP) (Programme pour l’Eau et les Systèmes Sanitaires), déclara après que l’organisation ait publié un rapport sur ce sujet.

Intitulé « Guidance Notes on Services for the Urban Poor » (Guide sur les Services pour les Personnes Urbaines Défavorisées), il examinait comment l’on pourrait aider les personnes vivant dans des endroit déshérités, comme les régions africaines, à améliorer leur qualité de vie.

M. So remarqua que des millions d’individus vivaient sans eau potable ni accès à des systèmes sanitaires convenables.

Il ajouta qu’il n’existait pas de solution universelle étant donné que les problèmes variaient d’un endroit à l’autre.

Dennis Mwanza, spécialiste de l’eau et des systèmes sanitaires remarqua qu’il n’était pas toujours approprié que les concepteurs de projet et les fournisseurs de services estiment savoir ce que désirent les personnes déshéritées où ce qu’elles sont prêtes à payer.

“Donner l’opportunité aux moins fortunés de participer à la planification et à la conception peut faire la différence entre le succès et l’échec” déclara-t-il.

Les travaux du WSP assistent 25 pays à l’heure actuelle.

 


Catégories: Eau

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus