Babalola : le développement de l'infrastructure devrait être décentralisé

20 novembre 2009

Le ministre des finances nigérien, Remi Babalola a suggéré de décentraliser les projets d’infrastructure.

Dans son article intitulé Infrastructural Development of Ibandanland qu’il présenta à la 2009 Ibadan Week Conference à Abuja, M. Babalola remarquait que ce pourrait être un moyen de soulager la pression exercée sur le gouvernement fédéral.

Le ministre mentionnait « la nécessité de regarder vers l’intérieur de la part des gouvernements nationaux et locaux » pour arriver à satisfaire certaines exigences et encourager ces organismes administratifs à faire preuve de proactivité.

M. Babalola déclara que le besoin en investissements dans l’infrastructure était si énorme et si fragmenté, étant donné les priorités différentes de chaque région, que le corps fédéral avait de plus en plus de difficultés à tenir ses promesses.

Le gouvernement nigérien exprima également qu’il croyait aux investissements via des partenariats entre les secteurs publics et privés comme moyen de satisfaire les besoins toujours croissants du pays dans le domaine de l’infrastructure.

Ceci était l’une des options proposée par le Ministre du Territoire de la Capitale Fédérale, Adamu Aliero.

Il a été récemment cité dans le journal nigérien, le Daily Champion comme ayant déclaré : « Si nous ne trouvons pas d’autre option au modèle de financement gouvernemental unique, Abuja sera toujours sous-développé même dans cent ans."<br/>

 


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus